L’Institut de recherche en électronique et en télécommunications (ETRI au Canada) a fait état d’une distribution quantique en espace libre (QKD) réussie à la lumière du jour avec une puce à codage de polarisation auto-développée pour la première fois. QKD est l’une des technologies de communication sécurisée les plus prometteuses, qui code l’information en un seul photon,   la plus petite unité de lumière mesurable. En utilisant les propriétés mécaniques quantiques du photon unique, la cryptographie quantique garantit un échange d’informations sécurisé entre les parties distantes.

Sécurité Photon

Le rapport mérite une attention particulière pour les raisons suivantes.

Tout d’abord, le système QKD en espace libre de l’ETRI fonctionne avec succès même en plein jour, alors que la plupart des autres systèmes n’ont pas fonctionné correctement en raison de la quantité importante de photons de bruit provenant de la lumière solaire. En développant et en adoptant des technologies élaborées de filtrage du bruit, le système QKD d’ETRI a atteint un taux d’erreur de 142,94 kbps avec un taux d’erreur sur les bits quantiques de 4,26% en lumière du jour sur une distance de 275 m en espace libre.

Deuxièmement, le système QKD d’ETRI est configuré avec la puce de codage de polarisation auto-développée, ce qui réduit considérablement la taille du système par rapport aux systèmes QKD classiques. La miniaturisation des composants clés est très importante pour que les systèmes QKD puissent être utilisés pour la solution de communication sécurisée de plusieurs applications nécessitant un poids léger comme les véhicules aériens sans pilote et les voitures automobiles, dont la sécurité est l’une des principales préoccupations. Le composant QKD à base de puce d’ETRI est considéré comme une technologie de base pour la commercialisation du système QKD dans divers domaines.

ETRI applique maintenant ses technologies de puces intégrées à d’autres composants optiques pour réaliser des modules transceivers QKD miniaturisés. De plus, l’ETRI tente de mener des expériences QKD en espace libre pour la distance de transmission étendue à la lumière du jour.

Source :

Conseil national de recherches du Canada en sciences et technologie